top of page

La passion de l'A 
pour la vigne et le vin

Depuis 2018, Alex Stauffer vit pour le vin,
à la recherche du parfait équilibre et de la meilleure texture. 
Chaque millésime est une nouvelle tentative pour défier 
toujours plus les lois de la nature...

20180828_141959_edited.jpg

Histoire de l'A

Parti de rien, l'Aventure débute au printemps 2018 avec l’acquisition de la première parcelle de pinot noir sur la commune de Flanthey. Après diverses rencontres amicales, plusieurs parcelles de vieilles vignes sur les côteaux de Sierre sont reprises contre bon soin ou en location, d'autres rachetées sur plusieurs années. Après 5 ans de développement parcellaire, d’arrachages de vignes et de travail acharné pour remettre en vie certaines parcelles, le domaine compte désormais une surface de 3.5 hectares en production, avec un total de 12 cépages répartis entre Sierre et Flanthey.

Toutes les vignes sont orientées en culture biologique et travaillées avec les rythmes lunaires depuis leur reprise. Bien que difficile à combattre sur les pentes raides des coteaux, l'enherbement est maintenu à la force des bras, aidés par une légère mécanisation. Des préparations biodynamiques et naturelles à base de plantes et d’extrait d’algues permettent de renforcer les plantes et diminuer l'utilisation du cuivre et du soufre.

Toutes les parcelles du domaine sont en reconversion biologique certifiée (CH-BIO) depuis 2023 avec pour objectif final l’obtention du bourgeon Bio-Suisse le plus rapidement possible. À la cave, tous les vins sont vinifiés en respectant la matière première et le terroir, sans ajout d'intrants inutiles et en limitant les doses de sulfites, selon le cahier des charges Bio-Suisse et en respectant scrupuleusement le calendrier lunaire.

ALexHGCor.jpg

L'Artisan - vigneron

Après plusieurs années d’expérience dans le commerce, marketing et administration, ce jurassien d’origine décide de tout plaquer subitement pour se reconvertir dans le monde du vin. Lassé par la routine du quotidien et passionné par la dégustation, c’est presque naturellement qu’il entame la formation d’ingénieur en œnologie et viticulture à l’âge de 30 ans.

Avec son diplôme en poche fraîchement obtenu à la Haute école de Changins et une brève expérience viticole de 2 ans au Château La Bâtie sur la côte vaudoise, il décide de partir à la recherche des plus beaux terroirs valaisans. Toujours intrigué par la beauté des grands vins du monde et devenu amoureux de la vigne, le passage de la théorie à la pratique devient alors une évidence. Il décide alors de s’installer dans cette belle région montagneuse avec pour un seul objectif en tête : créer de grands vins le plus naturellement possible, sur les plus beaux terroirs valaisans.

bottom of page